MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 09. Brèves > Tunisie : la résistance tranquille des universitaires de la Manouba a payé (...)

Tunisie : la résistance tranquille des universitaires de la Manouba a payé !

mercredi 18 juin 2014, par MPCT

L’universitaire Habib Mellakh conte avec verve l’épilogue du procès intenté par une étudiante islamiste au courageux doyen de l’université de la Manouba.

Epilogue discret s’il en est :

le Doyen a été définitivement acquitté

...mais n’en a rien su puisqu’il n’avait pas été convoqué à l’audience !

En effet, la Cour d’appel de Tunis a prononcé l’acquittement d’Habib Kazdaghli le 11 avril 2014, confirmant le jugement rendu en 1° instance le mai 2013. Que l’intéressé ne l’ait appris que tout récemment est rocambolesque, à l’image de tout ce feuilleton judiciaire.!

- Même s’il s’agit d’une victoire à parfaire, ce que souligne l’Association tunisienne de défense des valeurs universitaires, Habib Mellakh dégage dans sa conclusion toute l’importance de cette victoire :

"Marathon judiciaire, acquittement, hommages en série, réélection escomptée à la tête de la Faculté, autant d’épisodes d’un feuilleton qu’on pourrait intituler « le journal de combat d’un militant de la Liberté ». Mais comme le Doyen est devenu, à son corps défendant une figure emblématique de notre Université et de notre pays, ces péripéties sont révélatrices de l’un des enjeux majeurs de la période de transition consécutive à la Révolution, enjeu à l’origine des plus grands tiraillements et des plus vives controverses : le devenir de la liberté de penser.

C’est cette liberté qu’on a voulu sanctionner pour l’étouffer mais qui est sortie renforcée de l’épreuve subie par le Doyen Habib Kazdaghli et sa Faculté. C’est le « courage de penser », l’humanisme, l’esprit de tolérance, l’ancrage de l’Université dans son environnement culturel et son ouverture sur le savoir et les valeurs universelles qui ont été récompensés au cours d’hommages en grande pompe en l’honneur de « l’ambassadeur officieux de la liberté intellectuelle en Tunisie », forcé de vivre sous la protection d’une garde rapprochée. Dans son manifeste électoral susmentionné, intitulé « Manifeste de la persévérance dans la défense des valeurs universitaires et des libertés académiques », le Doyen promet de persévérer dans cette voie."

Une victoire qu’il faut savoir savourer à l’heure où des islamistes de tous poilss sèment la terreur de l’Afrique à l’Asie...

Quel espoir pour la Tunisie, pour l’Afrique, pour le monde !

Pour lire l’article intégral :

http://www.leaders.com.tn/article/habib-kazdaghli-a-propos-d-un-acquittement-passe-inapercu?id=14351

HCM

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0