MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 05. Activités > Communiqué de l’Alliance Internationale Contre le Terrorisme

Communiqué de l’Alliance Internationale Contre le Terrorisme

lundi 7 décembre 2009, par MPCT

L’impunité pour les terroristes ne doit pas devenir la règle de notre monde !

English version below

L’Alliance Internationale Contre le Terrorisme soutient toutes les victimes du terrorisme, tous les otages et leurs familles, et s’efforce de sensibiliser au terrorisme, violation majeure des droits humains.

Face au terrorisme la communauté internationale devrait avoir deux positions de principe :

- Tous les otages doivent être libérés, au nom des droits humains universels, car tous sont innocents.

- Tous les terroristes jugés et condamnés devraient rester en prison, quelle que soit leur identité, et quelle que soit la cause qu’ils prétendent servir, dès lors qu’ils ont eu droit à un procès équitable et qu’ils ont des conditions de détention humaines.

Informés par Arnold Roth, président de Keren Malki, partenaire israélien de notre alliance internationale, de la possible libération d’Ahlam Tamimi, entre autres prisonniers palestiniens, en échange de la libération de Guilad Shalit, otage franco-israélien, détenu au secret par le Hamas, nous souhaitons exprimer à la famille Roth et à toutes les victimes concernées, notre pleine solidarité avec leur combat pour la justice et la vérité.

Ahlam Tamimi a été l’organisatrice et la complice active d’un meurtre de masse commis le 9 août 2001, l’attentat de la pizzeria Sbarro à Jérusalem, dont Malki, la fille de M. et Mme Roth, fut l’une des 15 victimes, parmi 8 enfants et bébés.

Jugée et condamnée à la prison à perpétuité, Ahlam Tamimi n’a purgé que 5 ans de sa peine.

Interviewée et filmée dans sa prison en Israël, elle a affirmé n’avoir aucun regret.

A la journaliste Barbara Victor, elle a déclaré :

« Je ne regrette pas la mort de tous ces enfants. Ils auraient du retourner en Pologne, Russie ou aux USA, d’où leurs parents sont venus ».

Notre Alliance ne juge pas les négociations entreprises par des gouvernements qui tentent de libérer leurs citoyens kidnappés.

Nous n’avons aucun mandat et aucun désir de prendre parti dans les différents conflits qui déchirent la planète.

Ce qui nous horrifie, ce n’est pas que des meurtriers puissent être libérés pour sauver la vie d’un otage mais que le monde se taise. L’injustice, l’iniquité morale d’un tel "échange" sont non seulement tolérées mais niées, la frontière entre l’innocence et la culpabilité est effacée.

Nous alertons sur le danger mortel de valeurs perverties, d’un monde dans lequel la condamnation morale ne sanctionne pas la responsabilité individuelle et où le soutien moral est refusé aux victimes civiles ciblées par les terroristes.

Nous alertons contre l’encouragement que l’impunité triomphante accordée à ceux qui commettent des attentats et des prises d’otages représente, risquant de susciter l’augmentation des attaques terroristes dans le monde.

Nous en appelons à nos concitoyens dans nos différents pays, à la société civile, à toutes les associations de victimes du terrorisme et à toutes les ONG, aux autorités nationales et internationales, pour qu’ils expriment leur indignation et défendent les droits humains des victimes du terrorisme et de leurs familles.

6 décembre 2009

Les organisations et réseaux membres de l’Alliance internationale Contre le Terrorisme (AICT) sont :

Mouvement Pour la Paix et Contre le Terrorisme (France) ; Omagh Support and self Help group (Irlande du Nord) ; AIVITER, Associazione italiana vittime del Terrorismo (Italie) ; Djazairouna (Algérie) ; AVT Associacion Victimas del Terrorismo (Espagne) ; Keren Malki (Israël) ; United Against Terror (Grande-Bretagne) ; CELTYV, Centro des estudes legales sobre el terrorismo y sus victimas (Argentine)

Les représentants de l’AICT sont disponibles pour commentaires à la presse et interviews.

Contact : alliance.against.terrorism@gmail.com

International Alliance Against Terrorism

Press release

IMPUNITY FOR TERRORISTS MUST NOT BE THE RULE OF OUR WORLD !

The International Alliance Against Terrorism supports all terror victims, all hostages and their families and aims at raising awareness to terrorism as a major violation of human rights.

The international community should have two guidelines to deal with terrorism :

- All hostages must be freed, in the name of universal human rights, because all hostages are innocent.

- All terrorists judged and condemned should remain in prison, in the name of international justice, whatever their identity and the cause they claim to serve, provided they have been given fair trials and humane detention conditions.

Informed by Arnold Roth, President of Keren Malki, the Israeli partner of our International Alliance, of the possible liberation of Ahlam Tamimi, among many other Palestinian prisoners to be exchanged for the liberation of Guilad Shalit, Franco-Israeli hostage, kept incommunicado by the Hamas, we wish to express to the Roth family and all terror victims affected by the case, our full solidarity with their fight for justice and truth.

Ahlam Tamimi was the organizer and active accomplice of the mass murder committed on 9 August 2001 at the Sbarro Pizzeria in Jerusalem, a terror attack in which Mr and Mrs Roth’s daughter, Malki, was one of 15 victims, among 8 children and infants.

Judged and condemned to life imprisonment, Ms Tamimi has purged only 5 years of her sentence. Interviewed and filmed in her Israeli prison, she stated she felt no regret.

To the journalist, Barbara Victor, she declared :

“I did not regret the death of all those children. They should have returned to Poland, Russia or the United States, from which countries their parents came.”

Our Alliance does not judge the negotiations entered into by governments attempting to free their kidnapped citizens.

We have no mandate and no wish to take part in the various conflicts that beset our planet.

We are appalled, not on account of the possible liberation of murderers to save the life of a hostage but because of the world silence : the unfairness, the moral iniquity of such an “exchange” is not only tolerated but denied.

We are appalled to see the line between innocence and guilt blurred.

We warn against the deadly danger of perverted values, of a world in which moral condemnation fails to focus on individual responsibility and moral support fails to be bestowed on civilian victims targeted by terrorist actions.

We warn against the incentive effect triumphant impunity granted to those who perpetrated terror attacks and kidnapping may have in our global world to spread the terrorist scourge.

We call on our fellow citizens in our different countries, on civil society, on all terror victims organizations and all NGOs, on national and international authorities to voice their indignation and defend the human rights of terror victims and their families.

December 6 th 2009

Organisations and networks members of International Alliance Against Terrorism :

Mouvement Pour la Paix et Contre le Terrorisme (France) ; Omagh Support and self Help group (Irlande du Nord) ; AIVITER, Associazione italiana vittime del Terrorismo (Italie) ; Djazairouna (Algérie) ; AVT Associacion Victimas del Terrorismo (Espagne) ; Keren Malki (Israël) ; United Against Terror (Grande-Bretagne) ; CELTYV, Centro des estudes legales sobre el terrorismo y sus victimas (Argentine)

Contact : alliance.against.terrorism@gmail.com

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0