MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 05. Activités > Hamouri, Barghouti, étranges protégés : le MPCT interpelle la municipalité (...)

Hamouri, Barghouti, étranges protégés : le MPCT interpelle la municipalité de Gennevilliers et encourage le gouvernement à ne pas céder aux pressions

mercredi 6 septembre 2017, par MPCT

Solidaire de toutes les victimes du terrorisme, le MPCT s’oppose fermement à la promotion de membres ou proches d’organisations terroristes.

Aussi nous interpellons les municipalités qui ont la mauvaise idée de s’y livrer.

Notre secrétaire générale s’est ainsi adressée au Maire de Gennevilliers qui a cru devoir faire de la situation du Franco-palestinien Salah Hamouri (citoyen d’honneur de la ville ) une cause prioritaire en cette rentrée, ornant la façade de sa Mairie d’un calicot exigeant sa libération.

En revanche, le journaliste Loup Bureau incarcéré en Turquie n’a pas eu droit à un calicot.

Dans le contexte d’un terrorisme prégnant, il n’est guère surprenant que Salah Hamouri, membre ou proche du FPLP ait été interpellé par les autorités israéliennes.

Le FPLP est placé sur la liste des organisations terroristes de l’Union Européenne, du Canada et des USA. A juste titre puisqu’il a commis et revendiqué des attentats atroces contre des civils.

Qu’il s’agisse de civils israéliens fait-il la différence aux yeux des amis de M. Hamouri ? Comment justifient-ils une telle discrimination ?

Nous attendons la réponse du Maire de Gennevilliers et encourageons les autorités françaises à ne pas céder au lobbying intense auquel elle sont soumises par une coalition politico-associative indifférente à l’universalité des droits humains.

Le Président Macron n’a-t-il pas défini le terrorisme comme l’ennemi public numéro 1 ?

V. Wilson

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0