MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 09. Brèves > Somalie : de terribles crimes contre l’enfance commis par les (...)

Somalie : de terribles crimes contre l’enfance commis par les islamistes

samedi 25 février 2012, par MPCT

Human Rights Watch a publié le 21 février un rapport intitulé " Un pays dangereux pour les enfants : Recrutement d’enfants soldats, mariages forcés et attaques d’écoles en Somalie" sur le sort des enfants dans le conflit somalien. (1)

S’appuyant sur plus de 160 interviews (2) d’enfants somaliens, dont 21 qui ont réussi à échapper aux forces du groupe islamiste Al-Chabaab mais aussi de parents et d’enseignants réfugiés au Kenya, le rapport reproche aux deux parties de ne pas épargner les enfants.

Il dévoile l’ampleur des crimes commis par Al-Chabaab.

Zama Coursen-Neff], directrice adjointe de la division Droits de l’enfant à Human Rights Watch déclare :

« Les rebelles d’Al-Chabaab ont enlevé des enfants chez eux et dans leurs écoles pour les faire combattre de force, les violer ou les soumettre à un mariage forcé. » (3)

En panne de recrutement de combattants, Al-Chabaab contraint un nombre croissant d’enfants, dont certains à peine âgés de 10 ans, à rejoindre ses rangs. Ils sont envoyés au front, certains servant de bouclier humain pour protéger les combattants adultes, un procédé déjà employé par la République Islamique d’Iran lors de la guerre Iran-Irak.

D’autres sont contraints de commettre des "attentats-suicides" - une expression clairement inadéquate !

Un adolescent a déclaré à Human Rights Watch qu’en 2010,

« parmi tous mes camarades dans le camp – une centaine de garçons –, seuls deux d’entre nous avons pu fuir ; les autres ont été tués. Les enfants ont été décimés. Ils sont tous morts et les soldats adultes se sont enfuis. » (3)

Al-Chabaab a également enlevé des filles, surtout pour en faire des esclaves domestiques ou leur faire subir mariages forcés et viols.

L’école, cible privilégiée pour les milices Al-Chabaab :

"Parmi les atteintes aux lois de la guerre commises par Al-Chabaab figurent des attaques visant des écoles, des enseignants et des élèves. Le groupe armé a déployé ses combattants et ses armes lourdes dans des écoles abritant souvent de très nombreux élèves, et ont fait de ces enfants des « boucliers humains ». Des élèves terrifiés ont ainsi raconté à Human Rights Watch être restés enfermés dans l’école, alors que les forces du TFG et de l’Union africaine ripostaient par des tirs d’artillerie aveugles.

Dans les écoles situées dans des régions tombant sous leur contrôle, les responsables d’Al-Chabaab ont recruté des enfants et des enseignants et imposé leur interprétation rigoureuse de l’Islam dans le programme scolaire. Des élèves et des enseignants ont ainsi déclaré à Human Rights Watch qu’Al-Chabaab interdisait plusieurs matières, dont l’anglais et les sciences, et que le groupe islamiste était allé jusqu’à tuer des enseignants qui s’étaient opposés à cet ordre. De tels actes ont mené à la fermeture de plusieurs écoles, suite à la fuite d’enseignants et à l’abandon par de nombreux élèves de leurs études. Les écoles qui restent ouvertes dispensent souvent un enseignement de fond inadéquat, voire inexistant". (3)

A noter que l’enseignement du Somali est interdit par Al Chabab !

Enfin, Human Rights Watch reproche au Gouvernement fédéral de transition (Transitional Federal Government,TFG), appuyé par Forces de l’Union africaine, d’enroler également des enfants -soldats et d’incarérer des enfants recrutés par Al Chabab au lieu de les réintégrer dans la vie civile et de les protéger.

Human Rights Watch exhorte toutes les parties au conflit à

" libérer les enfants soldats venus grossir leurs rangs, à assurer la sécurité des enfants précédemment associés à leurs forces belligérantes et à protéger les écoles, les enseignants et les élèves contre toute attaque".

Victoria Wilson

(1) Télécharger le rapport en anglais sur : http://www.hrw.org/reports/2012/02/20/no-place-children

(2) On peut visionner des extraits de ces interviews sur le site en anglais de HRW http://www.hrw.org

(3) http://www.hrw.org/fr/news/2012/02/20/somalie-les-parties-bellig-rantes-exposent-les-enfants-de-graves-dangers

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0