MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 09. Brèves > Mort de Kadhafi : « La Libye doit définitivement solder son passé (...)

Mort de Kadhafi : « La Libye doit définitivement solder son passé terroriste »

samedi 22 octobre 2011, par MPCT

Dans un communiqué, Françoise Rudetzki, fondatrice de "SOS Attentats" et aujourd’hui déléguée au Terrorisme à la "FENVAC SOS Catastrophes & Terrorisme"(www.fenvac.org), souligne que la mort de Kadhafi "n’effacera jamais la souffrance des milliers de victimes causée par 42 années de dictature et de terreur", régime qui a fait subir sa violence aux populations civiles, "en interne et à l’international" en organisant, finançant et encourageant le terrorisme".

Il faut rappeler que la CPI avait émis le 27 juin des mandats d’arrêt contre Mouammar Kadhafi, son fils Saïf Al-Islam, et son beau-frère, Abdallah Al-Senoussi, tous trois recherchés pour crimes contre l’humanité.

Françoise Rudetzki poursuit fort justement :

" La mort de Kadhafi ne peut à elle seule refermer la page du terrorisme. Il est essentiel que le combat judiciaire entamé il y a plus de 20 années aille enfin jusqu’à son terme avec l’application de ces mandats d’arrêt internationaux. Le versement d’indemnités aux familles, il y a quelques années, via la fondation de Saif El Islam, fils de Kadhafi doit être compris comme un laissezpasser commercial que s’est octroyé le clan Kadhafi, et non comme une reconnaissance de responsabilité."

Elle rappelle le combat judiciaire mené par SOS Attentats après l’attentat du vol UT722 UTA en 1989, combat qui conduisit en 1999 à la condamnation par contumace de 6 hauts fonctionnaires libyens, dont le beau-frère de Kadhafi, par la Cour d’Assises de Paris.

Elle rappelle aussi la solitude dans laquelle SOS-Attentats avait déposé plainte contre Kadhafi lui-même en tant que donneur d’ordre.

"Cette démarche judiciaire, n’avait pu aboutir, la Cour de Cassation arguant d’une coutume internationale selon laquelle, quelle que soit la gravité du crime commis, un Chef d’Etat en exercice bénéficie de l’immunité, donc de l’impunité" ..."Aujourd’hui plus encore, nous ne pouvons que regretter cette impuissance passée qui fait que Kadhafi ne répondra jamais de ses actes devant la Justice, le droit devant pourtant être la réponse privilégiée des démocraties contre le terrorisme".

Et conclut :

"Nous demandons aujourd’hui au nouveau pouvoir libyen de démontrer sa bonne foi en extradant ces criminels condamnés par la Justice française afin qu’ils répondent de leurs actes".

Une demande qui a le mérite de la constance : elle a toujours été celle de SOS Attentats, demande indéfectiblement soutenue par le Mouvement Pour la Paix et Contre le Terrorisme et défendue au sein du Collectif Contre le Terrorisme parrainé par Fodé Sylla.

Huguette Chomski Magnis

Lire aussi sur le sujet :

- le communiqué de l’Association française des Victimes du Terrorisme dans lequel "les familles des victimes espèrent que les 6 libyens reconnus coupables et condamnés à perpétuité par un tribunal français en 1999 ne s’échappent plus et soient rapidement rattrapés par la justice pour purger leur peine."

http://afvt.org

- l’interview du fils d’une victime de l’attentat du DC 10 d’UTA publiée par Le Parisien

http://www.leparisien.fr/intervention-libye/le-fils-d-une-victime-de-kadhafi-j-attendais-ca-depuis-22-ans-21-10-2011-1678489.php

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0