MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 07. Articles > De retour de Madrid

De retour de Madrid

mardi 17 mars 2009, par MPCT

Cinquième commémoration du plus important attentat en Europe : Madrid 11 Mars 2004, 192 morts,1858 blessés...

Le M.P.C.T. était présent sur invitation du "Réseau Européen des Victimes du Terrorisme ".

Intervention de notre Association, au nom, également de l’Alliance Internationale Contre le Terrorisme, à Madrid, dans les locaux de la représentation de la commission européenne en Espagne.

Allocutions des divers présidents d’associations de victimes d’attentats en Europe : Espagne, Pays basque en particulier, Irlande du nord, Italie et de la nouvelle Association Francaise des Victimes du Terrorisme , qui représentait également les familles du DC d’UTA.

Le terrorisme n’ayant pas de frontière, il est une menace permanente.

A souligner : la réclamation d’une justice, que les responsables ne bénéficient plus de l’impunité, la demande de révision des statuts de la C.P.I..afin d’élargir son champ de compétences au terrroisme ...

Nous ne partageons pas la même langue mais nous partageons tous la même douleur...

Cérémonie émouvante et digne avec offrande de fleurs dans le Parc Retiro de Madrid, en mémoire des victimes du Terrorisme.

Clôture par un important concert classique en présence de la population, des autorités civiles et militaires ainsi que les représentants de la famille royale.

Rencontres tres positives pour notre association...avec un accueil très chaleureux.

ALEXANDRE SEBBAN, Vice-Président du MPCT


LE MESSAGE DU MPCT A LA JOURNEE EUROPPENNE DES VICTIMES DU TERRORISME

MADRID 11 mars 2009

Mesdames, Messieurs, Chers amis, Bonsoir,

Je me présente : Alexandre Sebban, Vice-Président du Mouvement Pour la Paix et Contre le Terrorisme, partenaire de l’Alliance Internationale Contre le Terrorisme.

Je m’exprime, avec émotion, à vos cotés au nom de mon association :

Nous remercions vivement le Réseau Européen des Victimes du Terrorisme et son représentant en France pour cette invitation.

En rendant hommage aux victimes des attentats de Madrid, de toutes les victimes espagnoles du terrorisme , de toutes les victimes européennes d’actes terroristes, commis en Europe ou hors d’Europe, il faut saluer la tradition de mobilisation contre le terrorisme qui est celle de la société espagnole, beaucoup plus que dans notre pays.

En France, malheureusement, même au plus fort de la vague d’attentats de 1995, les Parisiens ne se sont jamais mobilisés comme les Madrilènes.

Après le 11 septembre, c’est à Madrid et Berlin, et non à Paris, qu’eurent lieu les plus grande manifestations en Europe.

Représentant du Mouvement Pour la Paix et Contre le Terrorisme, association de défense des droits humains, centrée sur la condamnation universelle du terrorisme et la solidarité avec ses victimes, membre de l’Alliance Internationale Contre le Terrorisme , je suis porteur d’un double message :

- se mobiliser contre le terrorisme ne concerne pas seulement l’Europe

- se mobiliser contre le terrorisme ne concerne pas seulement les victimes

Nous saluons l’existence du Réseau Européen des Victimes du Terrorisme et nous félicitons ses artisans, Madame Maria Lozano et ses partenaires de tous pays, notamment nos amis italiens, espagnols, d’Irlande du nord et français.

Ce réseau permet d’unir les victimes européennes pour qu’elles soient mieux secourues et que leur voix porte plus.

Mais le terrorisme frappe chaque jour en quelque point du globe, souvent même en plusieurs points à la fois.

Ce dimanche 8 mars alors que ses jeunes amis organisaient une marche à Levallois -Perret, prés de Paris, en hommage à une brillante jeune fille de 17 ans, Cécile Vannier, tuée dans un attentat au Caire ,le dimanche 22 février 2009, le terrorisme continuait de frapper en Algérie, en Irak, en Irlande du Nord.

Aussi le combat moral pour la solidarité envers les victimes, pour leur droit à la justice, contre la soumission aux diktats des terroristes, ne peut s’arrêter aux frontières de l’Union Européenne.

Il doit être international, dans la solidarité envers les victimes comme dans la condamnation résolue des organisations terroristes, celles notamment qui ont financé commandité , revendiqué des attentats visant délibérément des civils, utilisant la violence la plus barbare au nom de la cause qu’ils prétendent défendre.

Aussi nous sommes heureux d’avoir des partenaires de l’Alliance Internationale Contre le Terrorisme hors d’Europe également.(1)

Le terrorisme ne concerne pas que ses victimes. Il concerne toute la société civile qui est tout entière la cible potentielle des terroristes.

Aussi nous sommes fiers d’avoir pu sensibiliser à ce fléau diverses organisations de la société civile en France, associations antiracistes, de défense des droits des femmes et autres mouvements démocratiques.

Elles se sont graduellement associées aux manifestations du 11 septembre que nous avons organisées depuis 2004, aux deux conférences internationales contre le terrorisme que nous avons organisées et au lancement d’une Journée Internationale Contre le Terrorisme le 11 septembre dernier.

Il faut développer notre combat pour être plus forts, plus entendus, pour qu’il soit relayé par des pans de plus en plus grands de la société civile.

Aussi nous sommes porteurs d’une proposition :

préparer la deuxième Journée Internationale Contre le Terrorisme le 11 septembre par la signature de la pétition internationale NON AU TERRORISME qui sera remise aux gouvernements et à l’ONU.

POR LA PAZ Y CONTRA EL TRRORISMO…POR LA LIBERTAD Y LA VIDA

ALEXANDRE SEBBAN , VICE-PRESIDENT DU MPCT

(1) Des réprésentants de l’Alliance en Algérie, en Argentine et en Israël.

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0