MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 09. Brèves > Medias : Assassiné, pas exécuté !

Medias : Assassiné, pas exécuté !

lundi 9 avril 2007

Adjmal Naqshbandi, le jeune interprète afghan du journaliste Daniele Mastrogiocomo n’a pas été "exécuté" comme l’ont annoncé tous les médias, il a été assassiné par les talibans ! Décapité, tout comme l’avait été Sayed Agha, le chauffeur du journaliste.

Alors que deux humanitaires français sont aux mains de de ces mêmes Talibans, il faut s’insurger contre un glissement sémantique qui n’a rien d’anodin.

En effet, l’exécution c’est la mise à mort d’un condamné.

Le terme implique donc qu’une condamnation a eu lieu, qu’une forme de justice a été rendue. Certes on peut dénoncer une sentence cruelle et inhumaine, rejeter le principe même de la peine de mort, s’attaquer à une justice expéditive et à un procès inéquitable.

Mais dans le cas de la prise en otage d’un civil, la mise à mort ne peut être qu’ un assassinat pur et simple.

La hisser au rang d’une "exécution" lui confère un degré de légalité sinon de légitimité.

La difficulté à nommer révèle une confusion des valeurs dangereuse à l’heure où enlèvements, humiliations et assassinats d’otages se multiplient.

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0