MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 09. Brèves > Nigeria : attentat « suicide » ? Non, crime contre l’humanité

Nigeria : attentat « suicide » ? Non, crime contre l’humanité

lundi 18 mai 2015, par MPCT

Chaque jour, comme un fleuve de boue, le terrorisme islamiste fait de nouvelles victimes dans le monde, dans une indifférence mêlée au non-dit de la peur.

Au Nigeria, Boko Haram massacre quotidiennement les civils des villages et des villes dont il essaie, face à l’armée, de prendre ou reprendre le contrôle.

Parfois, une information retient l’attention.

Samedi 16 mai les dépêches signalent une « attaque suicide » perpétrée … par une fillette d’une dizaine ou d’une douzaine d’années. L’attentat a fait 7 morts et 31 blessés dans une gare routière du centre de la ville de Damaturu, dans l’état de Yobe, au nord du pays. Comme toujours, certains blessés sont si grièvement atteints que le bilan s’alourdira au fil des jours.

Comment soutenir qu’une fillette sur laquelle on a fixé une charge explosive ait commis un « suicide » !

En janvier dernier Boko Haram avait déjà fait exploser une fillette sur un marché. Le voile dont on affuble ces enfants est bien pratique pour dissimuler une charge explosive. Il faut le dire clairement il ne s’agit pas de suicides mais de crimes contre l’humanité !

Notre présidente, la philosophe Lise Haddad l’avait démontré lorsque le Hamas et aussi le Fatah pratiquait avec tant de succès ces attentats contre les civils israéliens. Des rapports d’Amnesty International, Human Rights Watch et Médecins du Monde l’avaient aussi établi.

A nous de le rappeler aujourd’hui.

Huguette Chomski Magnis

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0