MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 09. Brèves > ONU : l’Iran élu à la commission du statut de la femme (...)

ONU : l’Iran élu à la commission du statut de la femme s’apprête à exécuter une jeune femme de 27 ans !

dimanche 2 mai 2010, par MPCT

L’information est passée presque inaperçue : l’Iran a été élu le 28 avril "par acclamations" à la Commission du statut des femmes (CSW).

Le Conseil Économique et Social de l’ONU confie un mandat de quatre ans, à compter de 2011 à la République islamique d’Iran qui pratique la lapidation des femmes, fouette les "immodestes", torture, viole et assassine des prisonnières politiques !

En vain, le Rapporteur Spécial sur la violence contre les femmes Yakin Erturk avait-il dénoncé dans un rapport officiel rédigé pour l’ONU en 2006 les traitement atroces infligés aux femmes détenues dans les prisons,

Aujourd’hui Amnesty International Section Suisse (mais pourquoi pas Amnesty International dans son ensemble ?) a lancé une action urgente pour trois condamnés à mort, dont une femme, accusés d’être des "ennemis de Dieu" (“moharebeh”) et dont l’exécution risque d’être imminente.

- La jeune militante kurde Zeynab Jalalian, 27 ans, a été condamnée à mort en janvier 2009 en quelques minutes d’un "procès" sans avocat, après une détention de 8 mois pendant laquelle elle fut privée de tout contact avec sa famille. La Cour Suprême a confirmée sa sentence de mort le 26 novembre 2009.

- Hossein Khezri, jeune militant kurde de 28 ans arrêté en 2008 a été condamné à mort en août 2009. Sa plainte pour torture a été rejetée en mars dernier et il a quitté la prison centrale d’Oromieh le 11 avril pour une destination inconnue.

- Le troisième prisonnier dont l’exécution serait imminente est Ja’far Kazemi, 47 ans, arrêté après la manifestation du 18 septembre 2009 et accusé d’être membre de l’organisation des Moudjahidin du Peuple.

De nombreuses autres condamnations à mort ont été prononcées depuis les manifestations post électorales et plusieurs de ces sentences ont déjà été exécutées.

Parmi les condamnés à mort en sursis", Amnesty International Suisse cite :

Amir Reza Arefi,Mohammad Amin Valian, Motahareh (Simin) Bahrami, son mari Mohsen Daneshpour Moghaddame leur fils, Ahmad Daneshpour, Hadi Gha’emi and Rayhaneh Haj Ebrahim (une femme) et Abdolreza Ghanbari.

Arracher à la mort Zeynab Jalalian, Hossein Khezri et Ja’far Kazemi, serait aussi une formidable espoir pour les autres condamnés à mort.

Les militants des droits humains se doivent de relayer cette campagne.

H.C.M.

Pour plus d’informations

http://www.amnesty-ua.ch/urgent_action/UrgentAction.2010-05-01.3427

http://www.amnesty-ua.ch/urgent_action/UrgentAction.2010-04-23.0429

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0