MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 09. Brèves > Le poids des mots : non, ce n’est pas un adolescent "radicalisé" qui (...)

Le poids des mots : non, ce n’est pas un adolescent "radicalisé" qui est jugé pour avoir attaqué à la machette un enseignant juif

jeudi 2 mars 2017, par MPCT

C’est la première fois qu’un tribunal pour enfants a à juger une affaire de terrorisme.

Ce n’est sans doute pas la dernière, tant la mode, venue du Proche-Orient, d’embrigader les enfants pour leur faire commettre des actes terroristes, se répand. Quatre adolescentes âgées de 14 à 18 ans viennent ainsi d’être interpellées sur commission rogatoire d’un juge d’instruction antiterroriste.

Revenons à ce jeune Y qui avait agressé à la machette un enseignant juif en janvier 2016 à Marseille.

On nous dit qu’il s’est "radicalisé" seul.

"Radicalisé" ? Il est temps de remplacer ce terme flou par un mot plus explicite, qui reprenne la revendication formulée par le tout jeune agresseur lorsqu’il fut arrêté : un acte commis « au nom d’Allah et de l’EI », une victime choisie « car elle était juive ».

Y, comme tant d’autres jeunes, a été djihadisé, embrigadé par l’islamisme.

Pour relever un aussi terrible défi, la société doit d’abord savoir l’identifier.

Victoria Wilson

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0