MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 07. Articles > Quelque chose de pourri au royaume des réseaux sociaux

Quelque chose de pourri au royaume des réseaux sociaux

mardi 28 février 2017, par MPCT

Trop c’est trop !

Chaque jour continue à apporter son lot d’exactions commises par des terroristes islamistes.

On a ainsi appris ce 27 février la mise à mort, après un an de calvaire, de l’otage allemand Jurgen Kantner par les islamistes philippins d’Abou Sayyaf.

Enlever des otages et les décapiter quand ils n’obtiennent pas la rançon exigée est leur spécialité.

Ce n’est hélas pas nouveau du tout.

Par contre ce qui est nouveau c’est la révélation de messages de haine postés sur les réseaux sociaux par des gens connus !

Après celle (pour nous autres simples péquins car les gens bien informés connaissaient son petit travers) du cas Mehdi Meklat, c’est une déferlante.

Qu’on en juge.

- Le film franco-qatari " Divines" a été salué, acclamé et récompensé.

Oui mais voilà que l’écume des réseaux sociaux charrie des tweets homophobes et racistes de la jeune interprète Oulaya Amamra, prix du meilleur espoir féminin aux Césars 2017. Bah, elle n’avait que 14 ans ou alors 15. Depuis elle a changé, promis, juré, soulagement général.

Zut, c’est alors un tweet de la réalisatrice du film, Houria Benyamina, qui ressort. Posté le 15 novembre 2015 il partage une caricature qui livre sa version des attentats qui venaient de nous meurtrir : un pantin bardé d’explosifs et armé d’un couteau poursuit le monde entier, manipulé par les tireurs de ficelles qui sont, mais c’est bon sang bien sûr, les affreux USA et Israël aux longs nez.

Le déni c’est si commode pour soutenir le terrorisme islamiste ...

- Toujours chez les artistes, on a eu droit à la remontée nauséabonde des tweets antisémites postés en 2012 et 2013 par l’humoriste Olivier Sauton. Lui aussi dit qu’il a grandi depuis - il était temps pour ce trentenaire - et il se confond en excuses.

- Enfin on découvre les tweets postés par un élu de St Denis , Madjid Messaoudene.

Depuis des années il crache sa haine des Juifs, qui lui a fait accueillir avec cynisme le massacre de l’école Hozar Atorah, de Charlie Hebdo, de la liberté d’expression, des Femen. Il hurle bien sûr à l’islamophobie.

Question : quand démissionne -t-il ?

Il en va de l’honneur de toute une équipe municipale, il en va de l’exercice de la démocratie.

L’impunité des auteurs de ces messages de haine est un vrai problème, comme si les digues avaient rompu sous des flots de boue.

Les modérateurs des réseaux, les associations antiracistes, les institutions sont clairement dépassés.

Les auteurs de ces messages ne sont pas des terroristes mais, accompagnant la terreur par la haine qu’ils distillent, ils s’en font les complices au lieu de la combattre.

Il est plus que temps de mettre en place une véritable veille citoyenne pour réagir à ce phénomène !

Huguette Chomski Magnis

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0