MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 05. Activités > Mobilisation internationale pour sauver le scientifique iranien Ahmadreza (...)

Mobilisation internationale pour sauver le scientifique iranien Ahmadreza Djalali

samedi 11 février 2017, par MPCT

- Le Dr. Ahmadreza Djalali, âgé de 45 ans est un universitaire mondialement réputé, spécialiste de la médecine de catastrophe. Chercheur en Europe, il s’est rendu en Iran au printemps 2016 et y a été arrêté sans mandat le 25 avril.

Détenu à la terrible prison d’Evin. Il subit des pressions inhumaines pour signer des "aveux" d’espionnage au profit d’une puissance hostile et est menacé de peine de mort. Il a engagé une grève de la faim en décembre 2016 et son état de santé est alarmant.

Urgent : joignons nos voix à celles des plus de 200 000 signataires de la pétition "Justice et liberté pour Ahmadreza Djalali" sur change.org :

https://www.change.org/p/hassan-rouhani-urgent-justice-and-freedom-for-ahmadreza-djalali-md-emdm-phd?source_location=minibar

Elle sera remise aux dirigeants de la République Islamique d’Iran : Hassan Rouhani, Mohammad Javad Larijani et Mohammad Javad Zarif, ministre des affaires étrangères.

-  La situation des droits humains est effroyable en Iran.

Le fouet a régné en maître toute l’année 2016 et continue de sévir en ce début d’année 2017.

Plus de 100 "infractions" sont passibles de flagellation selon le "Droit" de la République Islamique d’Iran, de la consommation d’alcool à l’adultère en passant par la protestation contre des licenciements ou la participation à des soirée mixtes.

Voir le dossier d’Amnesty International sur le sujet :

https://www.amnesty.be/je-veux-m-informer/actualites/article/vague-de-flagellations-d-amputations-et-d-autres-chatiments-cruels-43931

Quant à la peine de mort, le plus souvent par pendaison, elle a déjà été abondamment appliquée depuis le début de l’année.

20 prisonniers ont ainsi été pendus en un seul jour, le 14 janvier.

La plupart des personnes exécutées étaient jeunes, beaucoup étaient mineures au moment des faits dont ils étaient accusés, parfois de façon mensongère.

Toutes les condamnations interviennent après des simulacres de procès qui bafouent les droits de la défense.

A quand une grande campagne pour faire respecter les droits humains en Iran ?

Victoria Wilson

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0