MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 09. Brèves > Le Conseil des droits de l’Homme complice de Khartoum

Le Conseil des droits de l’Homme complice de Khartoum

mercredi 13 décembre 2006, par MPCT

Qu’on en juge.

L’enfer étant pavé de bonnes intentions, la résolution présentée par 43 pays à la 1° session extraordinaire Darfour enfin arrachée au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, est toute en douceur et compromis pour avoir une chance de passer. Un contenu scandaleusement exempt de la moindre condamnation de Khartoum.

Envoyer une mission pour évaluer la situation et avoir des informations sur l’état des droits de l’homme au Darfour !

On croit rêver...Comme si les rapports de l’ONU ne s’accumulaient pas depuis des mois pour dénoncer les crimes contre l’humanité qui y sont commis !

La résolution salue aussi la coopération consentie par le Gouvernement du Soudan avec le rapporteur spécial !

Mais ce texte est encore jugé trop sévère par Khartoum.

L’Algérie, hélas au nom du groupe africain, y oppose une résolution de soutien total au gouvernement soudanais et de dénonciation des mouvements rebelles coupables de ne pas avoir signé les accords de paix d’Abuja.

Or cette "paix" n’est même pas la paix des cimetières, c’est celle des charniers !

Maniant deux fers au feu, l’Algérie a aussi présenté des amendements à ajouter à la résolution des 43 au cas où elle serait adoptée. Bref aucune issue.

Entre les victimes et leurs bourreaux, le CDH choisit son camp.

A quand la dissolution de cet ignoble organe qui n’a rien à voir avec les droits de l’homme et tout avec le soutien aux dictateurs ?

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0